Yves Lainé

Qu’est-ce-qui fait qu’une région du monde, État ou non, se trouve identifiée par à peu près tous, dès qu’ils observent une mappemonde ou une photo satellite? Sa forme.

Les îles sont privilégiées : Irlande, Madagascar, Taiwan, Tasmanie…mais les péninsules ne le sont pas moins. La Corée, la Floride, l’Italie, la Scandinavie, l’Alaska, la Péninsule Armoricaine, forment un groupe d’espaces physiques facilement reconnus de la Planète. Le club péninsulaire n’est pas grand et c’est bien pour cela que ses membres sont identifiables. Ils disposent d’un avantage sur ceux qui ne le sont pas. Quel travail pour le Kazakhstan ou l’Ontario pour se situer dans le monde !

La deuxième raison pour laquelle une région est unique ne réside pas d’abord dans la culture, la langue ou tout autre marqueur identitaire, mais dans la qualité des relations entre ses habitants et à l’égard du monde extérieur. A chaque peuple une qualité humaine est reconnue ou pas : solidarité et confiance existent chez nous un peu mieux qu’ailleurs : ces deux atouts pourraient être promus, amplifiés, adoptés comme objectifs majeurs.

Si la Bretagne existe aux yeux du monde, elle le doit d’abord à la géographie, ensuite aux qualités de son peuple. Pendant mille ans, ce peuple a constitué un bloc humain spécial, accroché, de Clisson à Ouessant, à son bloc de granit. Ce peuple a subi de nombreux assauts qui l’ont porté à douter de lui-même .

Sa reconstitution peut être, pour lui, une décharge d’adrénaline, même si pour cela, il doit forcer le destin…

Yves Lainé