La Loire-Atlantique est en Bretagne et les vins qui y sont produits sont bretons comme nous l’affirmons partout où nous les commercialisons.

Le massif armoricain, les accords avec les produits de la mer, leur fraîcheur,… ce sont autant d’arguments qui démontrent que nos vins nantais ont des liens naturels avec la Bretagne.

La création de la région administrative « Pays de la Loire » nous a conduits à identifier nos AOC et autres vins nantais au Val de Loire. Cette erreur grave de conséquences nous a amenés à la perte de nos marchés et à une diminution drastique de notre surface viticole et du nombre de vignerons.

Notre spécificité nantaise doit être préservée, c’est en valorisant ce qui nous rend unique que nous pourrons nous démarquer sur des marchés toujours plus concurrentiels.

C’est pourquoi, la demande de Bretagne Réunie et des citoyens de Loire-Atlantique doit être respectée !

Maxime Chéneau