Nantes en Bretagne ! Afin de placer cette revendication au cœur des élections municipales nantaises, cette opération dénommée « Nantes LAB » consiste à publier 100 contributions de Bretons (de Nantes ou d’ailleurs) durant les 100 jours précédant le scrutin. Cette démarche de sensibilisation de l’opinion, des médias et des décideurs politiques vise à faire apparaître des engagements concrets dans les différents programmes électoraux.

En septembre, un courrier a été adressé aux têtes de listes pour leur demander d’organiser des ateliers participatifs ouverts à tous, dans l’objectif de faire émerger des mesures relatives à la réunification des cinq départements bretons. Les réunions publiques et réflexions collectives ont permis de faire émerger les deux idées-forces suivantes :


– lancement à Nantes des « Etats généraux de la Bretagne réunifiée », au plus tard début 2021 (avant les élections départementales et régionales qui auront lieu cette même année), afin de pouvoir débattre sur tous les enjeux et afin de définir les contours d’une instance en charge de la réunification, dans l’esprit fédérateur et pragmatique du « Comité des Etudes et Liaisons des Intérêts Bretons » (CELIB) fondé en 1950.

– création par la Ville de Nantes de cette nouvelle instance transversale, intitulée « Organisation de la Bretagne Réunifiée » (OBR), conçue comme un organe de réflexion, de concertation mais surtout d’action réunissant toutes les parties prenantes (acteurs politiques, économiques, culturels, associatifs…) afin d’obtenir la réunification.