Jean-Louis Klézife

“Quand on me dit que Nantes n’est pas en Bretagne, je bondis ! Je demande alors tout simplement où se trouve le château des Ducs et d’Anne de Bretagne ?… précisant pour ceux qui l’auraient  oublié, que c’est en juin 1941, une décision de Pétain pendant la dernière guerre, pour faire plaisir aux envahisseurs nazis, que la séparation de la « Loire Inférieure »  et de la Bretagne a été prononcée.

Ce sont mes premiers arguments, mais à mieux y regarder, en dehors du fait historique, la Bretagne gagnerait ainsi que la Loire-Atlantique à se rejoindre pour faire une région économique encore plus forte, ce qui fait peut-être peur aux politicards Jacobins et parisianistes . Être Breton, c’est aussi un choix ! Je le suis parce que mon Père s’est installé à Châteaubriant (en Bretagne) avant la guerre, et que mes premières lectures ont été « les contes et légendes de Bretagne » …  Pour moi, il n’y a pas de doute que la Loire-Atlantique est bretonne !”