Fanny Cheval

Toute ma famille a travaillé depuis des générations sur la Loire. Je suis partie vivre ailleurs et en rentrant à Nantes, c’est la Loire qui me manquait le plus ! Son odeur me donne la météo ! Ce fleuve est une partie de mon identité… les civelles, les anguilles… je suis ligérienne et bretonne !

Je travaille actuellement sur un livre retraçant l’histoire de Nantes par le biais des légendes. J’ai acquis certaines convictions et une nostalgie du « Tad ar Vro » d’avant Pétain. Nantes partage des racines profondes avec la Bretagne. Depuis la nuit des temps, nos peuples partagent la même culture. Toutes les légendes, hagiographies, domestiques, météorologiques et j’en passe, expriment l’état d’esprit d’un même peuple partageant un passé commun. Si, aujourd’hui, L’athéisme l’emporte, certains se tournent vers les légendes pour retrouver un sens, un passé commun. Nos racines. D’où, le succès des légendes aujourd’hui. Elles racontent toute l’histoire de Nantes … et de la Bretagne.

Et quelle belle étiquette économiquement pour la Loire-Atlantique !

Fanny Cheval