Etienne Gruenais

Je suis amoureux de la Bretagne et lorsque je parle de la Bretagne, je parle aussi de la Loire-Atlantique car pour moi, la Loire-Atlantique est culturellement, géographiquement, historiquement et juridiquement bretonne. Oui la Loire-Atlantique est juridiquement bretonne car elle dépend de la cour d’appel de Rennes et puis la Bretagne, c’est quand Lire la suite…

Yann-Varc’h Furon, Parlementaire au sein de DAEL BREIZH / Parlement de Bretagne, Président Ambasad Vreizh (OING)

Depuis toujours, la France lorgna sur la Bretagne. Autrefois Nation reconnue, il aura fallu qu’un François 1er se joue du Droit international pour spolier les droits d’une Nation, puis de la Révolution française pour spolier ceux du peuple breton. Et aujourd’hui, les Bretons, réduits à réclamer le retour de la Lire la suite…

Joel Neveu

Quand on connaît l’histoire de la Bretagne, la Loire-Atlantique , anciennement Loire-inférieure, est un département BRETON. Nantes a été la capitale, par Barbetorte et Anne de Bretagne. Il suffit de regarder autour de nous pour en avoir la preuve. Je suis un Nantais et je revendique mes origines bretonnes. Breton Lire la suite…

Marcelle Radigois

Côté maternel, ma famille est de souche nantaise, plus précisément doulonnaise depuis des générations et bien qu’ayant un père angevin, je me suis toujours sentie bretonne et non ligérienne, quoique j’aime beaucoup les bords de Loire. Mes ancêtres, aux processions, chantaient « catholique et breton toujours ». Représenter la Bretagne avec quatre Lire la suite…

Sylvie Boisnard

Avez vous observé les cartes météo ?Les vents, les tempêtes, le crachin, les nuages, le soleil, tout vous indique que laLoire-Atlantique est partie intégrante de la Bretagne.La nature ne s’est pas trompée et est loin des considérations administratives.Pourquoi nier une évidence ?Nantes et la Loire- Atlantique sont riches de leur Lire la suite…

Nadine Lagarde

Ayant un peu de sang breton dans les veines, je considère que la Loire-Atlantique doit retrouver son statut dans la région “BRETAGNE”. Il y a toujours eu 5 départements Bretons :  ” Les Côtes d’Armor (22); Le Finistère (29); L’Ile et Vilaines (35); La Loire Atlantique (44); Le Morbihan (56). Lire la suite…

Dominique Bognet

L’âme bretonne blessée, brimée, en souffrance parce qu’incomplète, attend son heure de délivrance, pour sortir de ce découpage administratif abusivement imposé.Notre épanouissement personnel et collectif se réalisera seulement après cette réparation effectuée, tant réclamée par la majorité de la population de la Bretagne historique et par le Conseil Régional de Lire la suite…

Anne Cadorel

Dire qu’on est Bretonne ou Breton en Loire-Atlantique, c’est devoir expliquer, justifier, argumenter… c’est fatigant, blessant, rageant… Comment faire entendre ce que je suis, quand on veut que je sois autre ? Je suis née à Nantes, Nantes capitale historique de la Bretagne, avec toute sa richesse historique, culturelle, économique. Mes Lire la suite…

Yann Rio

Comme une majorité de Bretons, j’estime que la réunification de la Bretagne est essentielle à la cohésion de l’ensemble du territoire et de la population bretonne. La Bretagne a été coupée de façon tout à fait arbitraire d’une partie de son territoire et de sa population. Il est grand temps Lire la suite…

Claude Aguesse

Non seulement historiquement, mais aussi économiquement, Nantes est Bretonne ! De nombreuses entreprises, en Loire Atlantique, ont choisies Produit en Bretagne, ce qui rappelle simplement une évidence. Notre identité bretonne ne fait aucun doute !

Alain Guilloux

La Loire-Atlantique et Nantes sont bretonnes depuis les origines. L’histoire, la littérature et la toponymie des lieux sont là pour attester de l’identité bretonne de Loire-Atlantique. Il est curieux que certains qui nient cette identité ont dans des lapsus involontaires cité des villes de Loire-Atlantique comme joyaux bretons (notre premier Lire la suite…

Christine Dor

Pour moi l’incompréhensible est que la question se pose, qu’il faille s’en expliquer voire s’en justifier. Lorsqu’à l’étranger on me demande où j’habite , spontanément ma réponse est “Nantes, en Bretagne” parce que historiquement, identitairement, culturellement, sentimentalement Nantes est bretonne et moi aussi.

Victor, Nantes

La réunification, c’est le respect et la reconnaissance d’un peuple, d’une histoire, de langues, d’une culture, d’une entité territoriale. C’est un combat contre un pouvoir jacobin et central, qui s’efforce de détruire et d’uniformiser la culture et les langues sous des faux arguments républicains. Ce qu’il se cache derrière ça, Lire la suite…

Jean-Louis Jossic, Chanteur de Tri Yann, Adjoint au maire honoraire – Nantes

Dépassant l’évidence d’une appartenance historique et culturelle à la Bretagne, je veux dire d’abord mon écœurement vis à vis de ces faux démocrates qui refusent un référendum sur la réunification (tant ils en savent le résultat !), une conseillère départementale refusant ledit référendum en ayant pour seule argumentation que elle, à titre personnel est contre. 
Elle s’érige ainsi en référendum à elle toute seule (?) 

Marie-Annick R.

Je suis née en Bretagne, je suis Bretonne et Nantaise, Toute notre histoire, toutes nos racines, tous nos grands-pères et grands-mères sont Bretons . Impossible pour nous de nous reconnaître dans des « Pays de la Loire »… Ont-ils une musique qui pourrait nous faire vibrer comme les cornemuses et les bombardes ? Lire la suite…

Michael HERVE, Nantais

Première question qui intervient souvent après quelques minutes de conversation sur la réunification de la Bretagne : Quelle en serait la capitale ? Cette question, aussi valable qu’elle puisse-être, intervient souvent avec l’idée sous-jacente, très française, que la capitale phagocytera tous les attraits de la région : administration, culture, économie, pouvoir. C’est le concept de décentralisation à la Française : des régions complètement administratives vides de sens, avec une grande métropole dans chacune. Finalement la reproduction du modèle national centré sur Paris, en région.

Stéphanie, Londres

Expatriée depuis peu à Londres, pour des raisons professionnelles, on me demande régulièrement d’où je viens en France. Je réponds alors instinctivement que je viens de Nantes, en Bretagne. Je pourrais leur dire que Nantes est dans la région des « Pays de la Loire » mais, par expérience je Lire la suite…